Les chansons - Songs



« 1er Couplet »

Tous deux enfants du même faubourg
Elle était belle môme et lui beau gosse
Et quand ils eurent quinze ans l’amour
Vint chanter dans leurs cœurs précoces
Il lui disait j’aime tes grands yeux
Tu seras ma petite femme, dis, ma reine
Ils s’offrirent des mèches de cheveux
Et gravèrent leurs noms sur des chênes
Ils jurèrent de s’aimer toujours
Et lorsqu’arrivent les beaux jours

« 1er Refrain »

Dans les fossés de Vincennes
Quand fleurissait la verveine
Fuyant les faubourgs
En rêvant d’amour
Le soir sous la lune sereine
Et du fort la vieille tour
Qui dressait son ombre lointaine
Semble contempler nos amours
Dans les fossés de Vincennes

Le château de Vincennes et son fossé



« 2ème Couplet »

A vingt ans il partit soldat
Puis brusquement ce fut la guerre
Cœur inconstant elle oublia
Leur premier amour naguère
Elle fit la noce elle voyagea
Menant un train de millionnaire
Devant son luxe on chuchota
D’où lui vient cet argent mystère
Lui devenu officier maintenant
Rêvant d’elle murmurait souvent


« 2ème Refrain »

Dans les fossés de Vincennes
Quand fleurissait la verveine
Fuyant les faubourgs
Nous rêvions d’amour

Le soir sous la lune sereine
Et du fort la vieille tour
Qui dressait son ombre lointaine
Semblait protéger nos amours
Dans les fossés de Vincennes

« 3ème Couplet »

Or un jour pour l’exécution
D’une espionne du fort de Vincennes
Il dut commander le peloton
Désigné par son capitaine
Au petit jour les yeux bandés
Au fléau l’espionne est placée
Et celle qu’on va fusiller
C’est elle, c’est sa bien aimée
Fermant les yeux pour ne pas voir
Il cria feu, c’était son devoir

« 3ème Refrain »

Dans les fossés de Vincennes
Le soleil se lève à peine
Sous les murs du fort
A passé la mort
Et l’espionne a subi sa peine
Mais lui brisé par l’effort
Pris de folie soudaine
Eclate d’un grand rire alors
Dans les fossés de Vincennes

***


Copyright        Nicole ROUFFIAC - 2005 - Tous droits réservés