Les témoignages


Rapport du sergent Seko Traoré de la 14ème Compagnie du 17ème RTS sur les opérations du poste de Haradjou et sur les incidents qui suivirent


Faisant partie de la section de l'adjudant Bernis de la 14ème Compagnie du 17ème RTS, j'occupais le poste d'Haradjou lorsque, le 5 octobre 1920 après quatre jours d'attaque, notre épuisement complet de munitions, toutes nos voies de communication coupées, l'adjudant voyant la résistance inutile, mit le feu au poste, détériora le reste de vivres et les armes et se rendit.
Le premier jour de notre captivité, les Turcs tuèrent l'adjudant Bernis et un Tirailleur Sénégalais, le reste de mes soldats et moi avons été complètement dévalisés par eux. Je tiens à signaler que c'est, obéissant à l'ordre d'un officier turc, que l'adjudant Bernis fut assassiné par les Tchétés.
Pendant trois jours qu'il nous fallut pour faire la route, et tout le long du chemin, mes tirailleurs et moi furent continuellement frappés.

Césarée, le 28 mars 1921.




Copyright    logo de Legalis    Nicole ROUFFIAC - 2005 - Tous droits réservés

Valid XHTML 1.0 Strict Valide CSS!